Comment mettre en place des soins à domicile pour une personne âgée ?

Date : 05/02/2019 - Catégorie : Santé & Bien-être

Cette page provient du site Senior Magazine
Vous pouvez la visualiser à cette adresse : https://www.senior-magazine.com/dossier-169-soins-domicile-personne-agee.html

Les soins médicaux prodigués à une personne âgée à son domicile permettent la plupart du temps de lui éviter un séjour à l’hôpital trop long ou son entrée prématurée dans un établissement spécialisé. Bénéficier de soins à domicile se révèle donc être une bonne solution pour tous les plus de 60 ans qui nécessitent des soins médicaux mais qui souhaitent rester vivre chez eux. À qui s’adressent les soins à domicile ? Comment faire pour en bénéficier ?

Comment mettre en place des soins à domicile pour une personne âgée ?

Qui peut bénéficier de soins à domicile ?

On appelle soins à domicile l’ensemble des soins qui peuvent être pratiqués à domicile par un infirmier. Il peut s’agir de soins d’hygiène et de confort comme la toilette pour les personnes âgées en perte d’autonomie ou des actes médicaux que peut réaliser un infirmier tels que le changement de pansements, des injections, des prises de sang, la distribution de médicaments, etc. Ces soins qui se déroulent à domicile sont aussi appelés des soins de nursing. Ils peuvent être réalisés par des infirmiers ou par des aides-soignants sous la responsabilité d’un infirmier.

Les soins à domicile permettent notamment aux personnes âgées hospitalisées de pouvoir rentrer à leur domicile tout en continuant à bénéficier de soins médicaux. Ils peuvent également permettre de retarder l’entrée des seniors dans un établissement pour personnes âgées quand ils souhaitent continuer à vivre chez eux.

Ces soins à domicile peuvent concerner toutes les personnes, et en particulier les personnes âgées. Leur médecin traitant, ou le médecin de l’établissement où elles sont hospitalisées, décident du bien-fondé des soins à domicile. S’il estime qu’ils sont possibles et indispensables, le médecin rédige une prescription médicale qui indique quels services infirmiers sont compétents pour réaliser ces soins à domicile, en fonction de leur nature, et adresse la demande de leur prise en charge à l’Assurance maladie.

À noter qu’il est tout à fait possible de bénéficier en même temps d’une aide à domicile financée par l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA) et d’un infirmier pour les soins également à domicile.

À qui faire appel pour mettre en place des soins à domicile pour une personne âgée ?

Différentes personnes ou structures sont habilitées à réaliser des soins à domicile. Le médecin définit le service le plus approprié en fonction des soins médicaux et/ou de confort à réaliser.

Les services de soins infirmiers à domicile (SSIAD)

Les services de soins infirmiers à domicile (SSIAD) s’adressent aux personnes âgées de plus de 60 ans malades ou en perte d’autonomie, aux personnes handicapées et aux personnes atteintes d’une maladie chronique. Il s’agit d’aides-soignants ou d’infirmiers qui interviennent au domicile de la personne sept jours sur sept sur prescription médicale d’un médecin et aussi longtemps que ce dernier jugera ces soins indispensables.

C’est à la personne âgée qui doit bénéficier de soins à domicile de prendre contact avec un SSIAD proche de son domicile pour pouvoir bénéficier de ses services. L’annuaire de ces services est disponible sur le Portail national d’information pour l’autonomie des personnes âgées et l’accompagnement de leurs proches. Un infirmier coordinateur vient au domicile de la personne concernée afin d’évaluer et de déterminer la nature et la fréquence des interventions nécessaires.

Les soins à domicile effectués par les SSIAD sont pris en charge intégralement par l’Assurance maladie. La personne âgée concernée n’a pas besoin d’avancer les frais qui en découlent.

Les SSIAD ont l’avantage de jouer aussi un rôle de coordonnateurs entre les intervenants médicaux (médecin, kinésithérapeute, pédicure, etc.) et non médicaux comme une aide à domicile par exemple pour un meilleur accompagnement de la personne âgée.

Les services polyvalents d’aide et de soins à domicile (SPASAD)

Les services polyvalents d’aide et de soins à domicile (SPASAD) ont les mêmes prérogatives que les SSIAD, mais ils offrent en plus la possibilité d’accéder à des services d’aides à domicile. Les SPASAD facilitent ainsi la vie des personnes âgées qui les sollicitent en coordonnant tous les soutiens à domicile à sa place, via un interlocuteur unique. Les coûts des interventions d’un SPASAD sont pris en charge par l’Assurance maladie en ce qui concerne les soins infirmiers, et par la personne âgée elle-même pour ceux liés à l’aide à domicile.

Pour bénéficier des services des SPASAD, comme pour les SSIAD, il faut être âgé de plus de 60 ans et bénéficier d’une prescription médicale. La loi de 2015 relative à l'adaptation de la société au vieillissement favorise le développement de ces services.

Les centres de santé infirmiers

Les centres de santé infirmiers sont des structures qui salarient des infirmiers diplômés d’État. Ces derniers interviennent sept jours sur sept au domicile des personnes qui doivent bénéficier de soins à leur domicile prescrits par leur médecin, et qui en font la demande.

Les soins à domicile effectués par les centres de santé infirmiers sont pris en charge par l’Assurance maladie et la complémentaire santé de la personne. Ces structures pratiquent la délégation du paiement du tiers, ce qui évite l’avance des frais.

L’annuaire des centres de santé infirmiers à contacter pour envisager leur intervention à domicile est disponible sur le site de l’Assurance maladie.

Les infirmiers libéraux

Les infirmiers libéraux sont habilités à intervenir chez les personnes âgées qui bénéficient d’une prescription médicale pour leur dispenser certains soins médicaux à domicile. Les personnes bénéficiaires règlent directement le coût des actes de ces infirmiers qui sont remboursés ensuite par l’Assurance maladie à hauteur de 60 % si l’infirmier est conventionné. Les 40 % restants sont à la charge de la personne et peuvent être ensuite remboursés par leur complémentaire santé. Les personnes âgées prises en charge à 100 % dans le cas d’une affection de longue durée (ALD) sont eux remboursés intégralement de ces soins à domicile.

Imprimer la fiche - Fermer la fenêtre