Vous êtes ici : Les dossiers de Senior Magazine > Santé & Bien-être > La cataracte : causes, symptômes, traitements

La cataracte : causes, symptômes, traitements

La cataracte : causes, symptômes, traitements

La cataracte est un trouble de la vision provoqué par la perte de transparence du cristallin de l’œil, sorte de petite lentille ovale située derrière la pupille. Ce problème survient la plupart du temps avec l’âge en raison de la modification de la structure du cristallin qui devient opaque.

Une personne sur cinq est atteinte à partir de 65 ans, une sur trois après 75 ans et près de deux sur trois après 85 ans. Des études tendent à montrer que l’exposition au soleil augmente le risque de cataracte. Cette maladie touche autant les hommes que les femmes. Dans les cas les plus graves, la cataracte peut être à l’origine de cécité. Mais la cataracte se soigne très bien aujourd’hui grâce à la chirurgie.

Les différents types de cataractes

La majorité des cas de cataractes sont dus au vieillissement. Dans ces cas, on parle de cataracte sénile. Avec l’âge, le cristallin de l’œil durcit, s’opacifie et entraine des troubles de la vision plus ou moins importants, alors que la fonction de cette partie de l’œil est indispensable puisque c’est elle qui focalise la lumière sur la rétine et permet une mise au point pour aboutir à une vision nette. 95 % des causes de cataractes sont dus au vieillissement du cristallin de l’œil. Généralement, un œil est davantage touché que l’autre.

Certaines maladies ou problèmes de santé peuvent augmenter le risque de cataracte. On est ici dans le cas de cataracte secondaire. Un diabète mal contrôlé, la prise de certains médicaments comme par exemple la cortisone, l’exposition à de fortes doses de radiation, des maladies de l’œil telles qu’une forte myopie, un glaucome ou encore un décollement de la rétine, sont autant de facteurs de risque d’apparition de la cataracte.

La cataracte traumatique est la cataracte causée par une blessure à l’œil (coup, coupure, brûlure, etc.) qui endommage le cristallin.

Beaucoup plus rarement, on peut rencontrer la cataracte de l’enfant. Elle peut accompagner une maladie comme la trisomie 21 ou elle peut être la conséquence d’une maladie (rubéole, toxoplasmose, herpès génital, syphilis) transmise par la mère au fœtus.

Les symptômes de la cataracte

Le symptôme principal de la cataracte est caractérisé par une vision qui s’embrouille, l’impression de regarder à travers une chute d’eau, d’où l’origine du mot cataracte : en latin, 'cataracta' signifie "chute d’eau". La vue baisse progressivement avec une sensation d’avoir constamment du brouillard devant les yeux, une plus grande sensibilité à la lumière vive et également des troubles de la vision des couleurs.

La cataracte entraîne une baisse de la vision qui se produit le plus souvent lentement, et qui, au final, pose problème dans toutes les activités quotidiennes. Dans les cas les plus avancés de la maladie, seule la lumière est perceptible par l’œil atteint. Physiquement, la cataracte est aussi détectée quand la pupille de l’œil n’apparait plus noire mais grise, voire même d’un blanc laiteux.

Les traitements de la cataracte

La cataracte est diagnostiquée par un ophtalmologiste qui mesure l’acuité visuelle et qui procède à un examen au biomicroscope. Ce dernier permet de grossir fortement le cristallin et ainsi d’évaluer le degré de son opacification.

Le seul traitement de la cataracte, qui permet de retrouver une vue correcte, est chirurgical. Il s’agit d’une intervention qui consiste à enlever le noyau du cristallin en incisant légèrement la cornée de l’œil pour le remplacer par une lentille artificielle. De plus en plus, une technique plus rapide, et qui présente moins de risques de complications, est utilisée. Il s’agit de la méthode de "phacoémulsification" qui consiste à fragmenter le cristallin en petits morceaux grâce à des ultrasons et à les aspirer à travers une petite incision. L’opération de la cataracte se déroule en principe sous anesthésie locale et dure entre 10 et 30 minutes. Cette chirurgie permet au patient de rentrer chez lui le jour même. Le retour à une vision normale intervient très rapidement après l’intervention.

L’opération de la cataracte, dont la technique est très bien maîtrisée, est l’intervention chirurgicale la plus fréquente chez les personnes âgées qui retrouvent ainsi, pour certaines d’entre elles, leur entière autonomie. Les implants posés au cours de l’intervention chirurgicale permettent de rétablir à 100 % la vision de loin mais des lunettes sont la plupart du temps nécessaires pour voir de près. Toutefois, les progrès sont rapides en matière de traitement de la cataracte. Ainsi, des lentilles artificielles sont actuellement à l’étude pour que les patients retrouvent une vue intacte autant de près que de loin.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, donnez votre avis !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller ou à recopier : axed4e

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Continuer votre lecture