Vous êtes ici : Les dossiers de Senior Magazine > Santé & Bien-être > Le stevia, solution pour diminuer sa consommation de sucre ?

Le stevia, solution pour diminuer sa consommation de sucre ?

Le stevia est une plante d’Amérique du Sud utilisée depuis très longtemps par les habitants de cette partie du monde comme édulcorant naturel. Son pouvoir sucrant est de 200 à 300 fois supérieur à celui du sucre pour une valeur calorique nulle.

L’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (AFSSA) a donné son avis favorable en 2009 pour pourvoir utiliser le stevia en France comme complément alimentaire alternatif au sucre. L’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a également émis un avis positif en 2010. Le stevia représente-t-il une réelle alternative au sucre ? Quels sont ses bienfaits pour la santé ? Existe-t-il des dangers à consommer du stevia ?

Plante de stevia dont est issus le stevia au fort pouvoir sucrant

Le stevia, c’est quoi ?

Le stevia est une plante de la famille des Astéracées comme l’estragon, le chardon, le pissenlit, le gerbera, etc. Il se présente sous forme d’un petit arbuste. Ce sont ses feuilles qui sont utilisées dans l’alimentation pour remplacer le sucre, après avoir été séchées et réduites en poudre. L’édulcorant extrait du stevia contient des glycosides de stéviol, présents naturellement dans la plante. Les composants de ces glycosides (notamment le stévioside et le rébaudioside A) donnent la saveur sucrée à cet édulcorant. La sensation sucrée délivrée par le stevia est différente de celle du saccharose, c’est-à-dire du sucre que l’on trouve sur le marché. Elle est en effet plus tardive et plus persistante avec un arrière-goût de réglisse amer pas toujours apprécié.

On trouve le stevia sous deux formes principales dans le commerce :

  • en poudre : une fois séchées et broyées, les feuilles du stevia sont transformées en poudre. Le pouvoir édulcorant de cette poudre est 10 à 15 fois supérieur à celui du sucre
  • en extrait normalisé de stevia : il s’agit d’une poudre blanche soluble dans l’eau composée d’au moins 90 % de stévioside, composé chimique à la saveur sucrée, présent dans la feuille de stevia.

Les composants du stevia ont l’avantage de ne pas se transformer quand on les chauffe. Ainsi, le stevia peut être utilisé comme édulcorant dans les plats cuisinés ou les pâtisseries. En France, son utilisation comme édulcorant alimentaire est autorisée dans l’élaboration de boissons rafraîchissantes sucrées.

L’Europe a, quant à elle, défini les catégories de groupes alimentaires pour lesquels l’utilisation du stevia est autorisé : les boissons non alcoolisées aromatisées, les bières, les crèmes glacées, les préparations à base de légumes et de fruits, les confitures, les chocolats, les sucreries, les chewing-gums, les céréales pour petit-déjeuner, les desserts, les sauces, les compléments alimentaires et les édulcorants de table.

Une alternative pour aider à diminuer sa consommation de sucre

L’un des plus gros avantages du stevia est de n’avoir aucune valeur calorique, contrairement au sucre. Ce produit naturel est donc une bonne alternative au sucre lui-même mais aussi aux édulcorants de synthèse pour les personnes qui suivent un régime ou qui souhaitent réduire leurs apports en sucre pour des raisons de santé, sans se priver de manger sucré.

stevia pour remplacer le sucre

Compte tenu du fort pouvoir sucrant du stevia par rapport au sucre, les quantités consommées sont automatiquement moindres et, sans que cela ne soit encore prouvé scientifiquement, cette diminution de consommation du sucre peut participer à lutter contre certaines maladies comme le diabète. Opter pour le stevia comme édulcorant contribue en effet à augmenter la tolérance au glucose et à abaisser son taux dans le sang.

Le stevia a également l’avantage de contenir de nombreux oligo-éléments et des vitamines. Sa teneur en potassium par exemple participe à la régulation de la tension artérielle.

De la même manière, remplacer le sucre par le stevia tend à limiter les caries dentaires puisque sa consommation est plus limitée, mais aussi parce que le stevia freine la croissance des bactéries.

La consommation de stevia doit toutefois rester mesurée

Si le stevia est une plante et donc un produit naturel, il n’en est pas de même des procédés qui conduisent au produit final qui peuvent, eux, être chimiques. Sans compter que des agents destinés à augmenter son volume et des additifs alimentaires, pas toujours naturels, sont ajoutés au stevia. Au final, des doutes peuvent être émis sur son côté 100 % naturel. En d’autres termes, comme pour d’autres édulcorants, la prudence reste de mise quant à la consommation de stevia, puisque l'innocuité totale de ces produits n’est pas prouvée.

D’autre part, les personnes allergiques aux plantes de la famille des Astéracées doivent consommer le stevia avec précaution. Il est également déconseillé aux femmes enceintes et allaitantes de consommer du stevia comme édulcorant.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, donnez votre avis !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller ou à recopier : 5tX3Zi

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Continuer votre lecture