Vous êtes ici : Les dossiers de Senior Magazine > Famille & Société > La sexualité des seniors : pourquoi est-ce tabou ? Ce qui change avec le vieillissement

La sexualité des seniors : pourquoi est-ce tabou ? Ce qui change avec le vieillissement

C’est bien connu, l’amour n’a pas d’âge. Et pourtant, parler de la sexualité des seniors reste encore un tabou dans notre société alors que les personnes âgées vivent plus longtemps et en meilleure santé. Les seniors, malgré des changements corporels et physiologiques dus à l’âge et, s’ils les acceptent, continuent à vivre une sexualité épanouie pour une grande majorité d’entre eux. La génération des papy-boomers (ceux nés entre 1946 et 1964), qui a connu la libération sexuelle, va certainement contribuer à parler plus ouvertement de la sexualité des seniors dans les années qui viennent.

La sexualité des seniors

La sexualité des seniors encore tabou

Parler de la sexualité des seniors reste encore un tabou. L’origine judéo-chrétienne de notre société est pour une grande part la raison de ce non-dit : la sexualité des personnes âgées n’a plus à voir avec la reproduction et, en conséquence, elle devient douteuse, anormale, voire perverse. D’autre part, dans l’image commune, les seniors restent encore des individus qui acquièrent de la sagesse avec l’âge, qui doivent donc renoncer aux plaisirs de la chair et ne plus ressentir d’émotions fortes liées à l’amour.

La sexualité est aussi associée à la jeunesse, au fait d’être désirable. Un stéréotype qui a encore la vie dure dans notre société et qui empêche les plus jeunes d’imaginer que leurs parents et leurs grands-parents puissent encore éprouver de l’attirance pour une personne du sexe opposé (ou pas) et du coup ne permet pas aux plus âgés de continuer à parler librement de leur sexualité comme quand ils étaient plus jeunes.

Le tabou de la sexualité des seniors est encore plus présent dans les établissements spécialisés où beaucoup d’entre eux résident. Peu de maisons de retraite proposent en effet des lieux de vie où l’intimité des personnes âgées est préservée.

La sexualité change avec l’âge

Plus que l’âge, c’est la santé des seniors (fatigue, risques cardiaques, démence, douleurs, etc.) qui est le facteur le plus déterminant pour continuer à bien vivre sa sexualité. S’ajoutent des modifications physiologiques, normales avec l’âge, des performances sexuelles qu’il faut connaître pour mieux les accepter et pouvoir adapter sa sexualité en conséquence. De la même manière, les seniors doivent apprendre à accepter leur nouvelle apparence physique ainsi que le fonctionnement différent de leur corps, notamment pour les rapports sexuels, pour continuer à vivre une sexualité normale.

La science a fait beaucoup de progrès ces dix dernières années qui aident les seniors, et en particulier les hommes, par la mise sur le marché de molécules qui ont révolutionné le traitement des troubles de l’érection, problèmes très souvent rencontrés passé un certain âge. Ces progrès permettent maintenant à un grand nombre de seniors de retrouver une vie sexuelle épanouie.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, donnez votre avis !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller ou à recopier : ZtSkNS

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Continuer votre lecture