Vous êtes ici : Les dossiers de Senior Magazine > Loisirs & Culture > Les clubs du 3ème âge : ringards ou opportunités de rencontres ?

Les clubs du 3ème âge : ringards ou opportunités de rencontres ?

Les clubs du 3ème âge, généralement gérés par des mairies ou des associations, ont pour principal objectif de rompre l’isolement des personnes âgées. Ils offrent des moments de détente tout en favorisant le partage avec d’autres seniors. Les clubs du 3ème âge ont l’énorme avantage d’offrir aux personnes âgées des opportunités de rencontres, de créer des liens amicaux avec d’autres seniors et de ne plus se sentir seul, d’autant que la solitude est l’un des principaux problèmes rencontrés par les plus anciens. Très appréciés, notamment en milieu rural, ces clubs sont pourtant de moins en moins fréquentés par les seniors.

Les clubs du 3ème âge

Des clubs du 3ème âge indispensables pour rompre l’isolement

1,5 million de personnes de plus de 75 ans vivent seules sans avoir d’autre choix, selon l’association Monalisa qui lutte contre l’isolement des personnes âgées. Pour cette dernière « L’isolement social, qui crée un risque important de perte d’autonomie, est devenu un nouveau risque social, un enjeu de santé publique et de cohésion sociale. ». Aussi, il est indispensable que les seniors, outre leurs occupations domestiques quotidiennes, puissent entretenir un lien social.

Les clubs du 3ème âge leur donnent la possibilité de se réunir entre personnes de même génération, de discuter, de se distraire, d’échanger leur expérience, de s’aider mutuellement, voire de se lier d’amitié. Ces liens se tissent à l’occasion d’activités diverses, encadrées par des professionnels, comme les jeux (scrabble, cartes, etc.), des thés dansants, des repas, des soirées loto, des marches en forêt, des activités sportives adaptées. Des sorties sont aussi souvent organisées au théâtre, pour visiter des musées, aller au cinéma, sans oublier des activités artistiques telles que le chant, la poterie, le dessin, la peinture. Autant d’occasions pour les personnes âgées de faire des rencontres et ne pas rester isolées.

Des clubs du 3ème âge moins adaptés aux goûts des seniors d’aujourd’hui ?

Malgré leur utilité sociale, les clubs du 3ème âge semblent être de moins en moins fréquentés comme l’indique le site Info-seniors qui s’interroge sur les causes de ce constat : davantage de personnes âgées sont accompagnées par leurs proches et se retrouvent donc moins seules ? Les habitudes des seniors ont-elles évolué ? Effectivement, les plus âgés d’aujourd’hui n’ont pas les mêmes priorités et les mêmes loisirs que ceux d’hier. Même si on ne peut pas qualifier de ringards les clubs du 3ème âge, sans doute certaines activités qu’ils proposent sont à repenser et à moderniser en fonction des goûts des seniors d’aujourd’hui.

Les seniors sont par exemple de plus en plus connectés à Internet. Organiser des cours d’informatique, de navigation sur Internet, apprendre à acheter en ligne par exemple, peuvent être des ateliers très porteurs à développer par les clubs du 3ème âge. Les personnes toutes jeunes retraitées sont aussi friandes de voyages. D’ailleurs, des agences de voyages spécialisées ne s’y sont pas trompées et leur proposent des séjours en groupe qui favorisent les rencontres entre personnes âgées. Sans doute des exemples à suivre pour moderniser les clubs du 3ème âge.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, donnez votre avis !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller ou à recopier : cZDwm4

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Continuer votre lecture