Vous êtes ici : Les dossiers de Senior Magazine > Loisirs & Culture > La tablette liseuse, un outil innovant pour les seniors

La tablette liseuse, un outil innovant pour les seniors

Liseuse Kobo de la FnacÀ l’heure où la multiplicité des supports technologiques pour la possession de biens culturels (films, musique, presse...) prend le dessus, le livre-papier a du souci à se faire ; sa petite soeur électronique, la tablette de lecture ou liseuse, se montre du reste particulièrement adaptée aux nouvelles habitudes de consommation. Faut-il craquer pour un tel outil en tant que lecteur confirmé ? À vous de voir... !

Tablette ou liseuse ?

Oui, amis novices, il existe une différence entre les deux. Les liseuses, exclusivement compatibles avec les e-books (voir plus bas) et avec plusieurs types de documents personnels (texte, photos...) se consacrent à la lecture sous toutes ses formes : romans, articles, guides, bande dessinée, etc. La liseuse présente l’avantage de ne pas être "surchargée" de programmes superflus comme le sont aujourd’hui nos Smartphones et nos ordinateurs.

La liseuse peut se connecter à Internet afin d’accéder à diverses "librairies" en ligne, où s’achètent les livres numériques à des prix souvent plus attractifs que leur version papier. La tablette est un autre outil intéressant : consacrée à tous les usages multimédias, elle offre les mêmes possibilités en matière de lecture – mais son écran, peu adapté, fatigue les yeux.

Tablette détachable

Les e-books

L’offre de livres numériques proposée par les bibliothèques en ligne se constitue principalement de classiques, donc d’œuvres libres de droits ; par conséquent, ces e-books totalement gratuits sont à disposition aussi sur le reste du Net. Autrement, certaines plateformes comme Fnac.com et Amazon.fr proposent des millions d’ouvrages contemporains, payants cette fois, ainsi que journaux, magazines, BD, guides pratiques... Exactement comme dans une véritable librairie !

Et avec l’avantage de ne plus se priver par manque d’espace : une liseuse peut stocker en moyenne 1 000 à 3 000 romans, selon les modèles. Plusieurs enseignes ont ouvert des "e-librairies" – Darty, Boulanger, Carrefour... qui a d’ailleurs sorti son propre modèle de liseuse (Nolim) à environ 30 € de moins que ses concurrentes.

Aspects pratiques

Nomade, ergonomique, la liseuse offre une lecture confortable : contrairement à celui d’une tablette tactile (ou Smartphone, télévision...) son écran n’est pas rétro éclairé, ce qui évite de se fatiguer les yeux. Impossible donc de lire dans le noir, à moins que l’appareil n’intègre un éclairage (par ex. la Kindle Paperwhite) – mais la possibilité de zoomer pour grossir les caractères est une fonctionnalité intéressante pour les seniors.

Il est possible également de chercher un terme du texte directement dans un dictionnaire intégré, ou encore de "prendre des notes". Enfin, le point fort de la liseuse par rapport à la tablette est son autonomie : jusqu’à un mois pour la Kobo Glo proposée par la Fnac ! Ce modèle tactile, bien que rétro éclairé, présente un grand confort d’utilisation grâce à son écran mat.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, donnez votre avis !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller ou à recopier : zC72ND

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Continuer votre lecture