Vous êtes ici : Les dossiers de Senior Magazine > Santé & Bien-être > La maladie de Parkinson : causes, symptômes, traitements

La maladie de Parkinson : causes, symptômes, traitements

La maladie de Parkinson

La maladie de Parkinson est une maladie neuro-dégénérative causée par la destruction d’un type spécifique de neurones dans le cerveau, les neurones qui fabriquent la dopamine. La fonction de ces neurones est indispensable au contrôle des mouvements du corps. Pour les personnes atteintes de cette maladie, la destruction de ces neurones entraine l’impossibilité de réaliser des mouvements auparavant commandés automatiquement par le cerveau.

Elle a également des conséquences sur le comportement général du malade qui peut présenter un désintérêt général et un état d'indifférence à l'émotion, à la motivation. Quelles sont les causes, les symptômes et les traitements de la maladie de Parkinson ?

Les causes de la maladie de Parkinson

Les causes de la maladie de Parkinson restent à ce jour inconnues. Cependant, deux facteurs font l’objet d’hypothèses par les chercheurs. D’une part, le facteur de l’hérédité qui a été détecté dans quelques cas de familles de malades. Mais les cas sont trop rares pour en tirer une conclusion générale. D’autre part, des facteurs environnementaux tels que l’exposition prolongée à des produits chimiques comme les pesticides ou les solvants peuvent favoriser l’apparition de la maladie de Parkinson, sans toutefois en être la seule cause.

Les symptômes de la maladie de Parkinson

Les symptômes de la maladie de Parkinson diffèrent fortement d’un malade à l’autre. On peut parler de cette maladie si deux au moins des trois symptômes majeurs de la maladie sont diagnostiqués : une lenteur des mouvements, appelée akinésie, symptôme le plus répandu ; une raideur musculaire qui peut concerner l’ensemble du corps mais qui se concentre surtout le long de la colonne vertébrale et aux articulations ; le tremblement au repos, symptôme qui concerne très souvent un seul côté du corps et qui peut apparaitre qu’après plusieurs années de la maladie de Parkinson. Lorsque que la maladie est avancée, des troubles de la motricité sont constatés : difficultés pour marcher (jambe traînante, piétinement, accélération brutale de la marche), perte de l’équilibre, chutes, problèmes pour avaler.

La maladie de Parkinson se manifeste aussi par un état de fatigue très important non lié à une activité. Des troubles du sommeil, et notamment une insomnie chronique, caractérisent également cette maladie. Les personnes atteintes de la maladie de Parkinson présentent très souvent des troubles digestifs et urinaires. Des problèmes psychologiques peuvent également apparaître comme l’hyperémotivité, le stress, l’anxiété, la dépression et l’apathie.

Les traitements de la maladie de Parkinson

Les traitements préconisés par les neurologues sont médicamenteux et chirurgicaux, selon le stade de la maladie de Parkinson. Les médicaments prescrits ont pour objectif de remplacer le rôle de la dopamine dans le cerveau, fabriquée normalement par les neurones détruits. Ces traitements ont des résultats variables d’une personne à l’autre et peuvent entraîner des effets secondaires comme l’indique l’association France Parkinson. Pour les cas les plus difficiles à traiter ou sensibles aux traitements médicamenteux, la chirurgie est envisagée. Elle consiste à implanter des électrodes de chaque côté du cerveau pour en stimuler des parties très précises.

Pour compléter les traitements médicamenteux, la rééducation physique et orthophonique sont indispensables pour le bien-être du malade, même si elles ne permettent pas d’enrayer la maladie. Dès que la maladie de Parkinson est détectée, la kinésithérapie s’avère utile pour limiter la détérioration de la force musculaire du patient, de son endurance, de sa souplesse et de son équilibre, notamment pour éviter les chutes. La rééducation orthophonique permet, quant à elle, de prévenir ou de corriger les difficultés à parler ou encore les troubles de déglutition.

La maladie de Parkinson est l’une des maladies les plus étudiées en France et de nombreuses pistes pour la guérir ou ralentir son développement s’avèrent prometteuses pour l’avenir.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, donnez votre avis !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller ou à recopier : KQ3bpM

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Continuer votre lecture