Vous êtes ici : Les dossiers de Senior Magazine > Retraite & Pension > Comment fonctionne un Ehpad ? Comment sont attribuées les places ?

Comment fonctionne un Ehpad ? Comment sont attribuées les places ?

L’établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) est une structure médicalisée qui accueille des personnes âgées dépendantes. L’Ehpad peut être public, associatif ou privé. En tout état de cause, l’établissement doit avoir obtenu un agrément préfectoral et avoir fait l’objet de la signature d’une convention avec le Conseil départemental et l’Agence régionale de santé (ARS). Comment fonctionne un Ehpad ? Quelles sont les personnes âgées qui peuvent y entrer ? Des éléments de réponses.

Fonctionnement d'un EHPAD

Le fonctionnement d’un Ehpad

Un Ehpad accueille des personnes âgées dépendantes, seules ou en couple, à temps complet ou partiel, de manière permanente ou provisoire. En général, un Ehpad accueille entre 50 et 120 résidents, mais il existe aussi de plus petites structures. L’Ehpad a pour particularités de proposer des soins médicaux, paramédicaux, et une aide dans la vie quotidienne, adaptés à chaque personne âgée. Des médecins, des infirmiers, des aides-soignants, des aides médico-psychologiques ou encore des accompagnants éducatifs et sociaux composent notamment l’équipe d’un Ehpad. Chaque établissement définit son propre projet de prise en charge de la vie des résidents et les modalités d’organisation des soins. Ainsi, certains Ehpad sont spécialisés dans l’accueil de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, de Parkinson ou d’autres maladies dégénératives.

Dès l’entrée de la personne dans la structure, l’administration met en place avec elle, ou sa famille, un projet d’accompagnement personnalisé. L’établissement met à disposition une chambre équipée d’une salle d'eau, d’un accès à la télévision et au téléphone, et assure l’entretien et le nettoyage de la chambre. L’Ehpad propose un service de restauration comprenant la fourniture de trois repas par jour et la mise à disposition du linge de lit et de toilette. La structure a également pour vocation d’organiser des activités pour les personnes âgées dépendantes qu’elle accueille, à l’intérieur et à l’extérieur de l’Ehpad.

L’admission dans un Ehpad

Pour être accueillie dans un Ehpad, la personne doit être âgée d’au moins 60 ans. Cependant, certains départements accordent des dérogations pour celles qui n’atteignent pas cet âge. La personne doit être dépendante, c’est-à-dire avoir perdu son autonomie pour accomplir les actes essentiels de la vie quotidienne. La demande d’admission dans un Ehpad se fait par le biais d’un dossier national unique disponible en ligne à envoyer aux établissements choisis par la personne qui souhaite y entrer ou par une personne de son entourage. Ce dossier comporte un volet administratif et un volet médical. Il permet l’inscription sur une liste d’attente. Il est possible d’envoyer une demande d’admission simultanément à plusieurs Ehpad (démarche très conseillée pour être sûr d’obtenir une place) via un site Internet dédié ViaTrajectoire et de consulter la liste des structures sur l’annuaire des établissements, qui permet également de comparer les prix des Ehpad.

Dès qu’une place se libère dans un Ehpad où le dossier d’admission a été envoyé, le directeur de la structure contacte la personne concernée et c’est lui qui décide au final de son entrée, après avis du médecin coordonnateur de l’établissement. Les Ehpad publics, moins onéreux que les privés, affichent souvent une liste d’attente très longue. Les établissements privés proposent plus rapidement des places en général, mais ils sont plus sélectifs sur le plan financier car plus coûteux que les Ehpad publics.Toutefois, la personne peut avoir droit à l'Allocation logement ou l'Aide Personnalisée au Logement (APL), sous conditions de ressources.

Dès l’entrée de la personne âgée dans un Ehpad, selon la durée du séjour, un contrat de séjour ou un document individuel de prise en charge doit être signé entre le résident ou son représentant légal et la structure. Ce contrat définit la nature des prestations offertes par l’établissement et le coût de celui-ci. L’Ehpad doit aussi remettre au résident un livret d’accueil comportant ses droits et libertés, ainsi que le règlement de fonctionnement de la structure.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, donnez votre avis !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller ou à recopier : tSvppi

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Continuer votre lecture