Vous êtes ici : Les dossiers de Senior Magazine > Retraite & Pension > L'Agirc-Arrco : comprendre son fonctionnement et son impact sur sa retraite

L'Agirc-Arrco : comprendre son fonctionnement et son impact sur sa retraite

L'Agirc-Arrco : fonctionnement

Tous les salariés du privé cotisent obligatoirement pour leur retraite complémentaire à l’Association pour le régime de retraite complémentaire des salariés (Arrco) tout au long de leur vie professionnelle. Les salariés cadres cotisent en plus à l’Association générale des institutions de retraite des cadres (Agirc).

Ces régimes de retraites complémentaires viennent compléter la retraite de base versée soit par l'assurance vieillesse du régime général de la sécurité sociale pour la grande majorité des salariés du privé, soit par la Mutualité sociale agricole (MSA) pour le secteur de l’agriculture ou par d’autres régimes de retraite spécifiques à certaines professions.

Le fonctionnement de l’Agirc-Arrco

L’Agirc et l’Arrco, associations dont les conseils d’administration sont composés paritairement de représentants des organisations d’employeurs et d’organisations syndicales de salariés, financent les retraites en cours grâce aux cotisations payées par les employeurs et les salariés. Chaque mois, l’employeur prélève obligatoirement sur le salaire de ses salariés des cotisations retraite calculées proportionnellement à leur rémunération. Le bulletin de salaire comporte le détail de ces cotisations. A l’employeur ensuite de reverser ces cotisations aux différents régimes de retraite de base et complémentaires dont l’Agirc et l’Arrco.

A la différence de la retraite de base dont les cotisations sont converties en trimestre d’assurance retraite, qui compose la base de calcul de la durée de cotisation de chaque salarié, les cotisations versées à l’Agirc et à l’Arrco se transforment en points de retraite.

Dès le début de la carrière d’un salarié, l’Agirc et l’Arrco ouvrent un compte au nom de chaque salarié sur lequel ces points sont collectés. Au moment de la retraite, l’ensemble des points acquis sont additionnés et multipliés par la valeur de ce point pour déterminer le montant annuel de la retraite complémentaire du salarié.

En 2016, le point de retraite de l’Arrco est de 1,2513 €, celui de l’Agirc de 0,4352 €. Dans les régimes de retraite complémentaire de l’Agirc et de l’Arrco, il est également possible d’acheter jusqu’à 70 points de retraite supplémentaires par année d’études supérieures effectuées, dans la limite de 3 ans. Il existe donc un prix d’achat de ces points : 5,4455 € pour l’Agirc, 15,6556 € pour l’Arrco.

Les régimes de retraite Arrco et Agirc accordent aussi des droits à la retraite pour les périodes de chômage si celles-ci sont précédées de périodes d’activité salariées dans le secteur privé ou de périodes d’incapacité de travail indemnisées par le régime de base et si la personne concernée est indemnisée par Pôle Emploi.

L’Agirc et l’Arrco au moment de la retraite : comment ça marche ?

A l’approche de la fin de sa carrière professionnelle, le salarié doit mener des démarches pour liquider sa pension de retraite. Quatre mois au minimum avant son départ, il doit faire une demande de liquidation pour sa retraite de base auprès de la sécurité sociale, mais aussi auprès des régimes de retraite complémentaire de l’Agirc et de l’Arrco. Les droits à la retraite sont ensuite déclenchés selon le système de points décrit plus haut, pour être versés au retraité tous les mois.

Il existe de nombreux outils qui permettent de simuler et de visualiser tout au long de sa vie professionnelle ses droits acquis et le montant de sa future retraite. En créant son espace personnel sur le site Internet de l’Agirc et de l’Arrco, il est possible d’accéder en ligne à son relevé de carrière, ainsi qu’à un simulateur du montant de sa retraite.

Il est important de s’intéresser à son relevé de carrière pour savoir si toutes les périodes d’activité ont bien été prises en compte. A partir de 45 ans, tous les salariés peuvent faire le point gratuitement sur leur situation vis-à-vis de leur future retraite en sollicitant un « entretien information retraite » auprès des services de de l’Agirc et de l’Arrco.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, donnez votre avis !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller ou à recopier : drvyE5

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Continuer votre lecture