Vous êtes ici : Les dossiers de Senior Magazine > Santé & Bien-être > Aidants pour personnes âgées : comment souffler et prendre du repos ?

Aidants pour personnes âgées : comment souffler et prendre du repos ?

L’épuisement physique et psychologique guette très souvent les aidants des personnes âgées dépendantes. C’est pourquoi, pouvoir souffler un peu, partir en vacances ou se consacrer à des projets personnels est indispensable pour eux. Ce droit au répit pour plus de huit millions de proches aidants en France aujourd’hui a même été instauré dans la loi de 2015 relative à l'Adaptation de la société au vieillissement. Quelles sont les solutions proposées aux aidants pour prendre du repos et donc préserver leur santé ?

Aidants pour personnes âgées : comment souffler et prendre du repos ?

L’accueil temporaire pour personnes âgées

L’accueil de jour

L’une des solutions pour pouvoir souffler un peu lorsque l’on est aidant d’une personne âgée est de confier temporairement la personne dont on s’occupe à des structures spécialement prévues pour cet accueil. Il peut par exemple s’agir d’un accueil de jour. Ce dispositif est entre autres particulièrement bien adapté aux personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de troubles qui s’en approchent. Il existe d’ailleurs un dispositif appelé "Halte répit Alzheimer" proposé par les Centres locaux d’information et de coordination gérontologique (Clic), la Croix-Rouge ou encore l’association France Alzheimer qui permettent également aux aidants d’être accompagnés.

Les accueils temporaires de jour reçoivent les personnes âgées dépendantes le temps d’une journée ou d’une demi-journée, et souvent plusieurs fois par semaine, laissant ainsi un peu de temps libre à leurs aidants pour se reposer ou se consacrer à des projets personnels. Ces structures peuvent dépendre d’un Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), d’un hôpital ou être des établissements privés. Le temps de son accueil temporaire, la personne âgée a notamment la possibilité de participer à des activités diverses. Un tel accueil peut être dans certains cas financé par l'Allocation personnalisée d'autonomie (APA).

L’accueil de nuit

Accompagner une personne âgée ne s’arrête pas la nuit. Le dîner, le coucher, le lever, la toilette, etc., font aussi partie de l’assistance fournie par les aidants. Pour souffler un peu et dormir la nuit, ces derniers peuvent faire appel à des structures qui accueillent les personnes âgées la nuit, en semaine ou le week-end.

L’accueil pour des courts séjours

Pour aider les aidants à prendre un peu de répit, il existe aussi des accueils temporaires qui peuvent prendre en charge les personnes âgées sur des périodes un peu plus longues, généralement entre quelques semaines et trois mois. Ce sont souvent des établissements tels que les EHPAD qui offrent la possibilité d’accueillir les personnes âgées pour ces courts séjours. L’APA ou l’Aide sociale à l’hébergement (ASH) peuvent permettre de financer cet accueil temporaire.

Il est possible aussi pour les aidants de souffler un peu en confiant temporairement la personne âgée qu’ils aident au quotidien à une famille d’accueil, appelée plus communément les "accueillants familiaux". Il s’agit de familles agréées par les conseils départementaux et formées à la psychologie des personnes âgées dépendantes.

Déléguer temporairement son rôle d’aidant

Si l’aidant souhaite se reposer et prendre du temps pour lui mais ne désire pas que la personne qu’il assiste quitte son domicile, il existe aussi des solutions d’aide temporaire à domicile. En particulier, ce que l’on appelle le "baluchonnage". Il s’agit d’un dispositif inventé au Québec qui consiste à faire venir au domicile de la personne âgée une personne qui remplace l’aidant quelques heures ou quelques jours.

Des dispositifs qui favorisent les vacances des aidants

Pour souffler et prendre du repos, rien de tel que de partir en vacances, de rompre son rythme quotidien, et en particulier lorsque l’on est aidant. Les Centres communaux d’action sociale (CCAS), des associations ou certains organismes de retraite complémentaire proposent des séjours dans des gîtes, des maisons familiales, des villages de vacances ou encore dans des hôtels pour les personnes âgées dépendantes, mais aussi pour leurs aidants. Ces derniers ne sont ainsi pas séparés complétement de la personne dont ils s’occupent, point important quand il s’agit notamment d’un couple, et peuvent en plus bénéficier d’un accompagnement et de soutien de professionnels pendant leur séjour.

Qu’il s’agisse de vouloir trouver un accueil temporaire pour une personne âgée dépendante ou un centre de vacances adapté pour pouvoir partir se reposer un peu, des plateformes d’accompagnement et de répit ont été créées pour apporter un soutien et des informations aux aidants. Leurs coordonnées par territoire sont disponibles sur le site officiel de l’administration française.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, donnez votre avis !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller ou à recopier : gU87hx

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Continuez votre lecture