Vous êtes ici : Les dossiers de Senior Magazine > Finance & Patrimoine > Assurance, convention ou contrat obsèques : faut-il souscrire ?

Assurance, convention ou contrat obsèques : faut-il souscrire ?

cimetière

Les funérailles sont un moment difficile pour les proches de la personne disparue. Il faudra malgré tout respecter les derniers vœux du défunt mais quand les pré-recommandations s’avèrent être financièrement lourdes pour la famille, les obsèques risquent de prendre une autre tournure.

Pour vous assurer que vos dernières volontés soient respectées à la lettre, souscrire un contrat obsèques semble être la solution idéale. Même si les bases du contrat obsèques et contrat décès prennent la même forme, les deux n’ont pas la même finalité. Le contrat décès vise à protéger financièrement la famille lors de la disparition brusque d’un proche, alors que le contrat obsèques consiste à payer à l’avance les frais d’enterrement et les formalités afférentes.

Le contrat obsèques : une assurance pour vous et vos proches

Le contrat obsèques est en quelque sorte un moyen intelligent de soulager les dépenses de la famille et de faire en sorte que le déroulement des funérailles se passe comme le défunt l’avait souhaité sans que la famille soit tiraillée par des choix à faire.

Il est à noter qu’il existe deux types de contrat obsèques. Le plus répandu est le contrat en capital qui offre la possibilité à l’assuré de prévoir les besoins financiers de ses funérailles en bloquant une sommes dédiée. Le deuxième type de contrat dit contrat en prestation lui permet de définir à l’avance ses exigences quant à la qualité des prestations funéraires.

Il vous sera alors possible de régler au moyen de trois types de financements lors de votre souscription, et c'est un assureur adossé aux Pompes Funèbres qui gère. Si vous avez les moyens, le versement par prime unique vous permet de payer en une seule fois les services funéraires. Dans le deuxième cas, la cotisation viagère consiste à verser la somme due mensuellement jusqu’au décès. Le troisième type de financement s’agira de payer mensuellement une cotisation prolongée sur un nombre d’années déterminé à l’avance en fonction de l’âge de l’assuré et de ses capacités d’épargne mensuelle.

Si le montant du capital et des intérêts produits dépasse le coût des frais d’obsèques, le surplus sera versé aux héritiers.

À quel âge souscrire votre contrat obsèques

cimetière en Guadeloupe

Il faudra prendre conscience que l’âge est un facteur primordial lors de la souscription. Comme la revalorisation du capital placé est très faible, il ne faudra pas souscrire ce type de contrat trop jeune au risque d’observer un faible taux d’accroissement de ce capital.

Ainsi, chaque type de financement sera adapté à une tranche d’âge bien précise. La prime unique conviendra donc plus aux personnes âgées de plus de 70 à 75 ans, en sachant que l’âge maximal de souscription et de 85 ans. Le versement par prime viagère est déconseillé aux personnes âgées de moins de 70 à 75 ans vu que le cumul des cotisations dépasse parfois le capital souscrit. Le versement par prime temporaire qui est souvent prolongé sur une durée de 5 à 20 ans convient plus aux personnes âgées entre 45 ans et 70 ans.

Néanmoins, il vous sera possible de résilier votre contrat en demandant son rachat récupérant ainsi une partie du cumul des cotisations versées. La mise à réduction du contrat est aussi possible en arrêtant de verser la cotisation et l’assuré sera couvert au prorata des primes versées.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, donnez votre avis !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller ou à recopier : nMQzQj

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Continuer votre lecture