Vous êtes ici : Les dossiers de Senior Magazine > Maison & Jardin > Faire poser un monte-escalier tournant : contraintes, conseils et prix

Faire poser un monte-escalier tournant : contraintes, conseils et prix

Faire poser un monte-escalier tournant : contraintes, conseils et prix

Le monte-escalier est l’équipement indispensable dans une maison pour toutes les personnes à mobilité réduite, dont un grand nombre de personnes âgées. Il leur permet de pouvoir continuer à se déplacer en toute autonomie dans leur habitation si elle comporte un ou plusieurs étages.

Un monte-escalier peut s’installer dans tous les types d’escaliers à condition que leur largeur soit supérieure à 63 cm. Même les plus tortueux peuvent être équipés d’un tel équipement. On parle alors d’un monte-escalier tournant.

Qu’est-ce qu’un monte-escalier tournant ?

Comme les autres types de monte-escaliers (droit, type plateforme, etc), le monte-escalier tournant est un équipement électrique qui permet aux personnes à mobilité réduite de continuer à pouvoir monter et descendre des escaliers seules, en toute sécurité. Pour les seniors, cet équipement est souvent la solution pour garantir leur maintien à domicile.

Un monte-escalier tournant est spécifiquement adapté aux escaliers non droits. Il peut être installé dans des escaliers composés d’un ou plusieurs virages, qui présentent des changements de pente ou qui comportent un ou plusieurs paliers intermédiaires.

Le monte-escalier tournant est équipé d’un bloc moteur alimenté par une batterie rechargeable, d’un ou plusieurs rails fixés sur les marches de l’escalier qui suivent exactement ses courbes, d’un fauteuil le plus souvent en position assise, mais qui existe aussi en position assise/debout, d’accoudoirs, de repose-pied, et de commandes intégrées pour contrôler facilement son utilisation.

Comment bien choisir son monte-escalier tournant

Le monte-escalier tournant doit répondre à certaines normes, notamment de sécurité, qu’il convient de vérifier au moment de son achat. Il est préférable qu’il soit équipé :

  • d’un détecteur d’obstacle
  • d’un système d’arrêt d’urgence
  • d’une ceinture de sécurité
  • d’un régulateur automatique de survitesse

Le confort du siège doit également être pris en compte, tout comme l’ergonomie du monte-escalier, c’est-à-dire sa facilité d’utilisation pour une personne à mobilité réduite. La montée doit se faire sans à-coups et sans nuisances sonores.

Pour un encombrement minimum, il est conseillé d’opter pour un monte-escalier tournant dont le siège est rabattable lorsqu’il n’est pas utilisé.

Comment faire poser un monte-escalier tournant ?

Un monte-escalier tournant s’installe facilement et rapidement (souvent en moins d’une journée) par des professionnels spécialisés dans ce type d’équipement. Il ne nécessite pas de modifier la structure d’un escalier car il s’adapte à sa forme. Qu’il comporte des angles, des virages, des courbes et des paliers, votre escalier peut être équipé d’un monte-escalier fait sur mesure et personnalisé en fonction de la configuration de votre habitation.

Quel est le prix de la pose d’un monte-escalier tournant ?

Le prix d’un monte-escalier tournant dépend en premier lieu de la forme de l’escalier. Plus les contraintes techniques sont importantes, plus son coût est élevé. S’il est équipé d’options supplémentaires comme des détecteurs d’obstacles ou un système d’arrêt automatique par exemple, le prix du monte-escalier tournant est aussi plus important. Son aspect esthétique, ses matériaux font aussi varier son prix d’achat. Comptez en moyenne un budget de 8 000 euros pour faire installer un monte-escalier tournant à votre domicile.

Sachez qu’il existe des aides pour financer l’installation d’un tel équipement. D’abord un crédit d’impôt de 25 % du montant des dépenses d’achat et d’installation d’un monte-escalier, plafonnées à 5 000 euros pour une personne seule et à 10 000 euros pour un couple. D’autre part, l’Agence nationale de l’habitat (Anah) propose, sous conditions de ressources, de financer jusqu’à la moitié des travaux d’adaptation d’un logement dont la pose d’un monte-escalier. Les caisses d’assurance retraite et les collectivités territoriales peuvent également disposer de dispositifs pour aider à alléger le coût d’un monte-escalier tournant.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, donnez votre avis !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller ou à recopier : eb3u8P

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Continuez votre lecture