Vous êtes ici : Les dossiers de Senior Magazine > Finance & Patrimoine > Acheter une maison quand on est senior et retraité : quelles particularités ?

Acheter une maison quand on est senior et retraité : quelles particularités ?

Juridiquement, il n’existe pas d’âge limite pour souscrire un prêt immobilier pour devenir propriétaire de sa maison. Mais après 60 ans et une fois à la retraite, financer un projet immobilier n’est pas toujours simple, même si, l’amélioration de la qualité de la vie et l’allongement de sa durée aidant, les banques sont moins frileuses pour accorder des crédits aux seniors.

Acheter une maison quand on est senior et retraité : quelles particularités ?

Pour ceux d’entre eux qui souhaitent acheter leur maison une fois retraités, les banques exigent des conditions particulières par rapport au reste de la population qui emprunte de l’argent pour un achat immobilier. En cause, les risques plus grands pris par les établissements financiers en matière de non remboursement d’un prêt plus une personne avance en âge. Quelles sont les particularités des emprunts immobiliers destinés aux seniors ?

Un montant d’apport personnel exigé

L’une des particularités d’un emprunt pour un senior qui souhaite devenir propriétaire de sa maison est le montant de son apport personnel. Les organismes financiers demandent généralement que cet apport soit équivalent à environ 30 % du montant de l’emprunt. Ils limitent ainsi le risque qu’ils prennent en ne finançant qu’une partie de l’achat d’un bien immobilier par un senior.

Une durée plus courte de l’emprunt

Compte tenu de l’âge des seniors qui empruntent pour acheter leur maison, les banques favorisent des emprunts à la durée la plus courte possible, 10 ans à 15 ans maximum. Pour les plus âgés qui réalisent un tel achat juste avant d’être à la retraite, les banques calculent la capacité de remboursement sur toute la durée du prêt mais en préconisant une baisse des mensualités une fois l’emprunteur sorti de la vie active. En général, l’emprunt doit avoir été remboursé avant les 80 ans de l’emprunteur, voire de ses 85 ans dans certains cas.

Une assurance emprunteur spécifique

Si les revenus comptent pour beaucoup dans la possibilité ou non pour les seniors à la retraite de pouvoir emprunter pour réaliser un achat immobilier, leur état de santé est tout aussi important et doit répondre à certains critères qui différent de ceux appliqués aux personnes plus jeunes dans le même cas. C’est pourquoi l’assurance pour un prêt immobilier est un élément essentiel de l’emprunt d’un senior. Cette assurance est même exigée obligatoirement par certains organismes financiers, en particulier pour les seniors qui ont des antécédents médicaux majeurs au moment du prêt.

L’assurance emprunteur est destinée à rembourser le capital dû à la banque ou à l’organisme prêteur en cas de maladie grave, d’invalidité, de perte d’autonomie ou du décès de l’emprunteur. Ses garanties sont assurées généralement jusqu’aux 75 ans ou 80 ans de l’emprunteur. Le coût de cette assurance peut se révéler très important, certaines fois presque autant que celui du crédit immobilier lui-même. Les surprimes de l’assurance emprunteur sont définies d’après un questionnaire santé réalisé par le médecin de l’assurance. C’est pourquoi il est vivement conseillé aux seniors de comparer le coût de cette assurance auprès de plusieurs organismes d’assurance.

Les seniors qui connaissent d’importants problèmes de santé et qui veulent emprunter pour acquérir un bien immobilier peuvent contourner l’assurance emprunteur qui peut se révéler chère pour eux, via des prêts appelés « viagers hypothécaires cautionnés ». Mais, pour avoir le droit d’accéder à ce type de prêt se basant sur l’hypothèque d’un bien immobilier, il faut que le senior soit déjà propriétaire et qu’il possède un patrimoine.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, donnez votre avis !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller ou à recopier : ZYZZf4

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Continuez votre lecture