Vous êtes ici : Les dossiers de Senior Magazine > Loisirs & Culture > La solidarité intergénérationnelle, de multiples activités quand on est à la retraite

La solidarité intergénérationnelle, de multiples activités quand on est à la retraite

Un mode de vie très rythmé et parfois des distances géographiques très grandes entre les membres d’une même famille ont entraîné un éclatement du cercle familial. Il est alors plus difficile d’exercer une solidarité intergénérationnelle, entre les plus jeunes et les plus anciens de la famille.

Les seniors ont davantage de mal à trouver leur place et beaucoup souffrent d’isolement. Pourtant, il existe de nombreuses idées d’activités à pratiquer entre les générations quand on est à la retraite, et qui apportent pour les plus anciens estime de soi et utilité et, pour les plus jeunes, enrichissement culturel.

La solidarité intergénérationnelle, de multiples activités quand on est à la retraite

Les activités de solidarité intergénérationnelle au sein de la famille

Au sein d’une même famille, les anciens ont un rôle de guide ou de conseiller à jouer pour les jeunes générations. Ils sont aussi les gardiens de traditions et de valeurs familiales. Quand on est à la retraite et que l’on dispose de davantage de temps, c’est le meilleur moment pour recréer des liens avec les plus jeunes. Ces échanges peuvent être favorisés à l’occasion d’activités diverses.

Apprendre aux plus jeunes à cuisiner des plats traditionnels

Si vous avez la chance en tant que grands-parents d’être originaires d’un terroir, d’une région ou d’un pays aux fortes traditions culinaires par exemple, pourquoi ne pas organiser avec les plus jeunes de votre famille un atelier cuisine où vous aurez l’occasion de transmettre des recettes de base et des tours de mains transmis de génération en génération.

Apprendre aux plus jeunes des chants et des danses traditionnels

Comme pour la cuisine, si vous connaissez des chants et des danses traditionnels d’une région ou d’un pays, vos petits-enfants ou arrière-petits-enfants seront heureux de participer à un moment de plaisir avec vous en les apprenant. Ils pourront aussi vous montrer et vous apprendre à leur tour les dernières chorégraphies à la mode pour leur génération ! Ce sera l’occasion pour vous de transmettre vos savoirs, pour qu’ils ne se perdent pas, d’une part, et d’autre part en passant un moment convivial et festif.

Transmettre son histoire

Les plus jeunes d’une famille sont souvent friands de connaître les détails de la vie de leurs aînés. C’est l’occasion pour les seniors de parfois délivrer quelques secrets sur leur vie passée mais aussi de la relier avec des faits historiques.

Apprendre à utiliser un ordinateur, une tablette ou un téléphone portable

La solidarité intergénérationnelle ce peut être aussi les plus jeunes qui transmettent leur savoir-faire. Nés avec Internet et le développement des nouvelles technologies, vous pouvez les solliciter et organiser un ou plusieurs ateliers avec eux pour qu’ils vous apprennent à utiliser et à maîtriser un ordinateur, une tablette ou un téléphone portable, par exemple.

Les activités de solidarité intergénérationnelle au sein de la société

Alors que la solidarité intergénérationnelle au sein du cercle familial est plus difficile à mettre en place souvent pour des raisons d’éloignement mais aussi de temps, elle est de plus en plus mise en avant au sein de la société grâce à des associations, à l’éducation nationale, à des établissements pour personnes âgées, etc. Toutes ces institutions organisent et développent des activités d’échanges entre les générations. Citons des exemples.

Participer à un jardin communautaire

Les seniors ont davantage de temps une fois à la retraite et l’un de leur passe-temps favori est le jardinage. Des associations ou des collectivités territoriales créent des jardins communautaires où se côtoient ancienne et jeune génération. Ces jeunes, souvent urbains et éloignés de ces travaux de la terre, apprennent les bons gestes et les rudiments du jardinage grâce à l’expérience des plus anciens.

Proposer du soutien scolaire

Proposer son aide pour aider un enfant à faire ses devoirs est pour un senior à la retraite un bon moyen de se sentir utile et de transmettre ses savoirs. C’est aussi un formidable passage de relais pour le jeune concerné qui bénéficie non seulement de l’expérience d’un aîné mais aussi de sa patience, souvent beaucoup plus grande que celle des parents encore actifs.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, donnez votre avis !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller ou à recopier : 2Z45bg

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Continuez votre lecture