Vous êtes ici : Les dossiers de Senior Magazine > Santé & Bien-être > Appareil auditif : comment ça fonctionne ? Quelles sont les technologies sur le marché ?

Appareil auditif : comment ça fonctionne ? Quelles sont les technologies sur le marché ?

Avec l’âge, les capacités auditives ont tendance à diminuer. En France, près de huit millions de personnes déclarent souffrir de déficience auditive. Certains sons deviennent inaudibles et contribuent à handicaper les personnes qui subissent ces pertes auditives. Heureusement, des appareils auditifs très performants et discrets permettent d’aider et de soulager les seniors qui connaissent ces problèmes.

Appareil auditif : comment ça fonctionne ?

Ces appareils s’adaptent aux problèmes auditifs de chaque personne par le biais de technologies différentes en éliminant notamment les bruits parasites qui nuisent à la bonne compréhension des sons extérieurs et en amplifiant ceux permettant une meilleure audition générale.

Le fonctionnement d’un appareil auditif

La fonction première d’un appareil auditif est de capter des sons pour les traiter de manière à ce qu’ils deviennent audibles pour la personne qui est dotée de cet appareil. Il constitue une passerelle entre l’environnement sonore et la personne qui a perdu des capacités auditives. L’appareil auditif fonctionne grâce à des piles de petite taille dont la dimension varie en fonction de celle de l’appareil. L’appareil auditif est composé de plusieurs éléments :

  • un ou des microphones qui captent les sons et les transforment en signaux numériques pour devenir audibles par le porteur de l’appareil. Ce dernier peut comporter un ou plusieurs microphones omnidirectionnels ou directionnels, ces derniers étant les plus efficaces car ils ont une sensibilité aux sons différente selon qu’ils proviennent de l’arrière de la personne ou en face.
  • un processeur dont le rôle est d’amplifier les sons. Le processeur traite le signal transmis par les microphones en fonction des besoins de l’utilisateur. Il s’agit de l’élément le plus important de l’appareil auditif. C’est lui, en effet, qui adapte l’amplification des sons, ou au contraire sa réduction, aux types de sonorité (voix, bruits de fond, etc.). Le processeur a également pour fonction d’éviter la survenue de larsen, sorte de sifflement très désagréable.
  • un écouteur/haut-parleur, placé dans le conduit externe de l’oreille, qui permet d’amener le son traité par l’appareil auditif jusqu’à l’oreille de son utilisateur.
  • des moyens de contrôle manuels qui permettent de régler le volume ou de choisir un programme d’écoute spécifique. Ces éléments dépendent du type d’appareil auditif et de son boitier.

Les différentes technologies appliquées aux appareils auditifs

Les appareils auditifs ont connu de grandes avancées technologiques ces dernières années. Ils sont aujourd’hui de véritables condensés de hautes technologies.

Les appareils auditifs analogiques

Ces appareils auditifs sont les plus simples. Leur seul rôle est d’ajuster le volume des sons qu’ils traitent et de régler l’intensité des fréquences. Certains d’entre eux ont la capacité toutefois d’adoucir les sons forts et d’augmenter les sons faibles.

Les appareils auditifs numériques

Les appareils auditifs numériques possèdent les caractéristiques des appareils auditifs analogiques avec en plus l’avantage d’être dotés d’un convertisseur qui transforme les sons perçus en données numériques à l’ aide d’algorithmes informatiques très poussés. Cette technologie permet une analyse et un traitement plus fins des sons pour les restituer ensuite de manière très personnalisée en fonction des problèmes d’audition du porteur d’appareil auditif.

Les appareils auditifs connectés

Ces appareils auditifs sont réglables et programmables à l’aide d’applications mobiles spécifiques. À partir d’un smartphone, il est possible de définir soi-même en temps réel les réglages les mieux adaptés de son appareil auditif en fonction des lieux et de l’environnement. Certains de ces appareils connectés permettent également de recevoir les appels de votre téléphone portable directement dans les aides auditives, tout comme d’écouter la musique enregistrée sur un smartphone.

L’interauralité

L’interauralité est une technologie qui permet la communication des appareils auditifs d’une oreille à l’autre. Cette technique analyse tout l’environnement sonore de la personne à 360° et contribue à une compréhension optimale et claire des paroles notamment, mais aussi des bruits environnants.

La connectivité sans fil

Cette technologie a pour but d’accroître le bien être des utilisateurs d’appareils auditifs et d’améliorer les performances d’utilisation. Avec la connectivité sans fil, un appareil auditif peut être relié facilement à une télévision ou à une enceinte connectée par exemple pour que leur son passe directement dans l’appareil auditif pour être reçu le mieux possible par l’oreille du porteur d’appareil.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, donnez votre avis !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller ou à recopier : xTUSp6

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Continuez votre lecture