Vous êtes ici : Les dossiers de Senior Magazine > Maison & Jardin > La résidence senior : quel est son fonctionnement, avantages, inconvénients

La résidence senior : quel est son fonctionnement, avantages, inconvénients

Les résidences seniors sont de plus en plus sollicitées comme type d’hébergement pour les personnes âgées. En raison d’une part du nombre croissant des seniors, et, d’autre part, car ces établissements leur permettent de rester autonomes tout en bénéficiant de services de proximité leur assurant confort et bien-être. Intégrer une résidence senior est aussi un moyen de rompre un isolement tout en restant indépendant.

Un résidence adaptée aux seniors

Qu’est-ce qu’une résidence senior ?

Une résidence senior est un établissement qui accueille des personnes âgées autonomes, et désirant conserver leur indépendance, contrairement aux Établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) qui s’adressent aux seniors qui ne peuvent plus vivre sans aides spécifiques. Les seniors décident de s’installer dans une telle résidence quand leur domicile est devenu trop grand, pour rompre l’isolement ou encore pour anticiper une future perte d’autonomie. Une résidence senior n’est pas médicalisée et ne dispose donc pas de personnel soignant. À mi-chemin entre le maintien à domicile et la maison de retraite, une résidence senior est accessible aux plus de 60 ans valides qui peuvent y trouver le maximum de confort pour continuer à vivre en toute autonomie tout en bénéficiant de services de proximité tels que des commerces, des transports en commun, des médecins ou encore des pharmaciens.

Une résidence senior est composée d’appartements, du studio au quatre pièces, et quelquefois de maisons individuelles, où les personnes âgées résident seules ou en couple et profitent de leur entière indépendance dans des logements confortables et sécurisés. Il s’agit de leur résidence principale dont ils peuvent être soit locataires, soit propriétaires. La résidence propose des espaces communs sur place tels qu’un restaurant, un salon, un espace forme ou un coiffeur dont les seniors peuvent disposer selon leurs envies. Pour faciliter leur vie quotidienne, la résidence senior met à disposition de ses habitants des services pratiques tels que le ménage, la blanchisserie ou l’aide à domicile. Du personnel est donc présent en permanence pour assurer ces services.

Les résidences seniors sont gérées par des structures privées commerciales ou associatives, contrairement aux résidences-autonomie (anciennement les foyers-logements) qui relèvent en grande majorité du secteur public. Les points d’information locaux pour les personnes âgées, dont les coordonnées sont disponibles par ville sur le portail internet dédié aux personnes âgées, permettent d’en savoir davantage sur les résidences seniors présentes sur un territoire.

Les avantages de la résidence senior

Des logements adaptés

Par la mise à disposition de logements fonctionnels pensés pour la vie des seniors, mais aussi sécurisés, la résidence senior aide les personnes âgées à rester autonomes plus longtemps.

Des seniors moins isolés

Par le regroupement de personnes du même âge avec les mêmes centres d’intérêt, la résidence senior contribue à créer et à maintenir un lien social qui permet de réduire l’isolement que connaissent de nombreux seniors résidant seuls à leur domicile notamment.

Une situation géographique centrale

Les résidences seniors sont le plus souvent situées au cœur des villes et donc tout près des commerces, des services de soins, de bien-être ou des animations culturelles et sportives. Les personnes âgées peuvent ainsi seules faire leurs courses ou pratiquer des activités.

Un maintien à domicile facilité

Pour être aidées dans leur vie quotidienne, les personnes qui habitent dans une résidence senior peuvent faire appel à des services d’aide à domicile partenaires de l’établissement et peuvent être accompagnées dans leurs démarches par le personnel présent en permanence sur place.

Les inconvénients de la résidence senior

Un coût élevé

Compte tenu de son coût, la résidence senior s’adresse davantage aux personnes âgées aux revenus élevés. Le coût de l’accueil dans une telle résidence est composé d’un loyer, si le senior est locataire, et de charges locatives. Le résident a aussi la possibilité d’acheter son logement. Dans ce cas, il paiera des charges de copropriété. Pour accéder aux services proposés par la résidence senior, la personne âgée paie soit une contribution forfaitaire, soit rémunère directement les services qu’elle a consommés. Toutefois, sous certaines conditions, des aides financières peuvent être octroyées pour aider à financer l’installation d’une personne âgée dans une résidence senior : l’aide personnalisée au logement (APL), l’allocation de logement sociale (ALS) ou l’allocation personnalisée d’autonomie (APA).

Des offres de services très variables

Les résidences seniors constituent des offres d’hébergement pour personnes âgées autonomes réalisées par des promoteurs immobiliers au côté d’investisseurs comme des particuliers ou des banques par exemple. En conséquence, selon l’emplacement et les services proposés par la résidence senior, son coût peut varier d’une extrême à l’autre, tout comme la qualité des services à disposition dans la résidence. La prudence s’impose donc dans le choix d’un tel hébergement. D’ailleurs, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a publié en 2015 une enquête nationale sur le secteur des résidences seniors, préconisant une meilleure information du consommateur.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, donnez votre avis !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller ou à recopier : 9cgqke

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Continuez votre lecture