Vous êtes ici : L'actualité avec Senior Magazine > Actualités des seniors > Le divorce ou la séparation chez les personnes âgées : état des lieux !

Le divorce ou la séparation chez les personnes âgées : état des lieux !

Le divorce ou la séparation chez les personnes âgées : état des lieux !

Le divorce et la séparation ne sont plus des sujets tabous chez les personnes âgées. Depuis le début des années 2000, le nombre de divorces a même explosé chez les 60 ans et plus. Ces situations suivent le mouvement général de toute la société : les divorces et les séparations touchent aujourd’hui toutes les tranches d’âge.

Le divorce ou la séparation chez les personnes âgées en chiffres

Selon l’institut de statistiques français, l’Insee, 20 % des 65-74 ans actifs et 12 % des inactifs de ce même âge sont divorcés en 2018. Pour rappel, pour l’ensemble de la population, on compte près d’une personne sur dix dans ce cas et près de 91000 divorces ont été prononcés en 2017.

Si le nombre de séparations non officialisées chez les seniors n’est pas connu, on sait en revanche que le nombre de divorces a connu une forte augmentation depuis près de 40 ans selon les données du ministère de la Justice. Une hausse qui s’est amplifiée au début des années 1980, et qui a accéléré à partir du début des années 2000, jusqu’en 2016. Les divorces chez les plus de 60 ans ont en effet augmenté de 54 % entre 1980 et 2016 : ils concernaient respectivement 3600 et 9600 de femmes ainsi que 6000 et 15400 d'hommes.

En 2017 (dernière année disponible pour ces chiffres), les données montrent un retournement de la situation avec une baisse du nombre des divorces chez les plus de 60 ans : sur 91 000 divorces prononcés pour l’ensemble de la population, 7500 concernaient des femmes de 60 ans et plus et 12000 des hommes âgés de plus de 60 ans.

Pourquoi les personnes âgées se séparent-elles davantage qu’autrefois ?

Les personnes âgées n’hésitent plus aujourd’hui à divorcer ou à se séparer même après un grand nombre d’années de mariage. La séparation est maintenant entrer dans les mœurs, elle n’est plus considérée comme un tabou. Toutes les tranches d’âge sont concernées et les seniors n’échappent pas à la tendance générale.

L’allongement de l’espérance de vie n’est pas pour rien dans cette augmentation des divorces et des séparations chez les personnes âgées. Ces dernières, une fois à la retraite, ont encore de nombreuses années devant elles et ont plus de temps à vivre en bonne santé. Ces seniors comptent bien en profiter au maximum et vivre pleinement ces années, d’autant que leurs enfants ont le plus souvent quitté le foyer familial et qu’ils sont libérés des devoirs parentaux.

Le passage à la retraite est aussi souvent le déclencheur d’un divorce ou d’une séparation chez les personnes âgées. Vivre tout à coup à deux à longueur de temps peut en effet exacerber des tensions et des différents jusqu’alors latents dans le couple.

L’amélioration du statut des femmes depuis des décennies explique également en partie l’augmentation du nombre des divorces et des séparations chez les personnes âgées. Davantage et mieux intégrées dans le monde du travail, les femmes bénéficient de revenus plus conséquents une fois à la retraite. Elles ont la capacité financière de se prendre en charge et hésitent moins qu’auparavant à rompre une union qui durait depuis longtemps, même si les conséquences en termes de niveau de vie restent souvent problématiques pour elles.

Une partie des seniors divorce ou se sépare de leur conjoint pour vivre seuls et retrouver leur liberté, d’autres fondent un foyer avec un nouveau compagnon et envisagent même de se remarier. Après 60 ans, ce sont le plus souvent les femmes qui prennent l’initiative d’un divorce ou d’une séparation.

Écrit par Didier le 09/10/2019
Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter cet article

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller ou à recopier : 8TeZiR

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres actualités à découvrir