Vous êtes ici : L'actualité avec Senior Magazine > Actualités des seniors > Cumul emploi-retraite : état des lieux en 2019

Cumul emploi-retraite : état des lieux en 2019

Les retraités ont la possibilité de reprendre une activité professionnelle et de cumuler leur pension avec les revenus de cette activité. La dernière réforme des retraites, actée en 2014 et appliquée depuis 2015, a changé en profondeur le fonctionnement et les conditions pour cumuler un emploi avec sa retraite.

Ce cumul est en effet soumis à des conditions, notamment liées à l’âge et à la durée d’assurance, qui ont pour conséquence notamment, dans certains cas, de plafonner les revenus d’une activité professionnelle à côté de sa retraite. Où en est-on en 2019 ?

Cumul emploi-retraite : état des lieux en 2019

Portrait des retraités qui cumulent emploi et retraite

Près de 3 % des retraités du régime général, soit 377 000 personnes, cumulent une pension de retraite et un emploi salarié au régime général selon les données 2017 de la Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav). Une situation en constante évolution depuis 2009, date à laquelle le dispositif cumul emploi-retraite a été assoupli. En 2009, 243 000 retraités étaient dans ce cas-là. Si l’on considère l’ensemble des régimes (général, fonction publique, agricole, des indépendants), 478 000 retraités ont repris une activité professionnelle selon le ministère des Solidarités et de la Santé (donnée 2016).

52 % des retraités du régime général qui ont repris une activité professionnelle rémunérée sont des hommes. 74 % de ces retraités (hommes et femmes regroupés) sont âgés de plus de 65 ans. La plupart d’entre eux justifient déjà d’une longue carrière professionnelle, de plus de 41 ans. Ils disposent aussi en moyenne de pensions de retraite plus élevées que les retraités qui n’ont pas repris une activité professionnelle : 826 euros en 2017, contre 691 euros pour les autres.

Les conditions du cumul emploi-retraite

Cumuler un emploi et la totalité de ses pensions de retraite

Pour pouvoir cumuler l’intégralité de ses pensions de retraite, qu’elles soient de base ou complémentaires, avec les revenus d’une activité professionnelle, vous devez remplir ces 2 conditions :

  • avoir obtenu la totalité de vos retraites de base et complémentaires,
  • remplir les conditions d’âge et de durée d’assurance qui permettent d’ouvrir droit à une pension de retraite de base à taux plein du régime général.

Cumuler un emploi et des pensions de retraite partielles

Si vous ne remplissez pas les conditions pour pouvoir cumuler les revenus d’une activité professionnelle avec la totalité de vos pensions de retraite, vous avez la possibilité d’opter pour ce cumul emploi-retraite mais vous ne toucherez alors qu’une partie seulement de vos pensions.

Pour cela, le montant de vos revenus professionnels ne doit pas dépasser 98,25 % du total de votre salaire brut et des montants bruts de vos pensions de retraite de base et complémentaire. Dit autrement, votre activité professionnelle ne doit pas vous fournir des revenus équivalents à plus de 160 % du Smic, soit 2 434 euros par mois, ou, autre cas de figure, les revenus de votre emploi ne doivent pas dépasser la moyenne des salaires que vous avez perçus au cours des 3 derniers mois de votre activité. Dans les deux cas, le montant de votre retraite est diminué de la somme qui correspond au dépassement de revenu ainsi calculé.

Cumul emploi-retraite : quelle incidence sur les droits à la retraite ?

La réforme des retraites de 2014 a eu pour incidence de modifier la prise en compte des droits à la retraite procurés par l’activité professionnelle exercée dans le cadre d’un cumul emploi-retraite.

Les personnes ayant obtenu leur retraite de base à partir de 2015 et qui ont repris une activité professionnelle versent des cotisations vieillesse mais ces dernières ne leur permettent plus d’acquérir de nouveaux droits à la retraite. En conséquence, elles n’ouvrent plus non plus de droits supplémentaires au titre de la future pension de réversion pour le conjoint survivant.

Ceux qui touchaient leur retraite de base avant 2015 et qui cumulent un emploi et leur retraite, continuent d’acquérir des droits à la retraite seulement s’ils versent des cotisations vieillesse auprès d’un régime qui n’est pas celui qui leur procure déjà leurs pensions de retraite.

Écrit par Didier le 21/03/2019
Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter cet article

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller ou à recopier : yfskKm

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres actualités à découvrir