Vous êtes ici : L'actualité avec Senior Magazine > Actualités des seniors > Retraités et gilets jaunes : pourquoi sont-ils si présents ?

Retraités et gilets jaunes : pourquoi sont-ils si présents ?

Si une grande partie des gilets jaunes descend dans la rue, manifeste sur des ronds-points dans toute la France depuis plusieurs semaines, c’est au départ pour exprimer leur mécontentement par rapport à la hausse des taxes sur les carburants. Ce mouvement s’est toutefois rapidement mué en protestation pour réclamer une hausse de leur pouvoir d’achat.

Si de très nombreux retraités participent à ce mouvement, c’est bien parce que pour une partie d’entre eux, leur pension de retraite est trop faible pour leur permettre de vivre décemment. Les retraités expriment aussi, à travers ce mouvement, leur inquiétude pour leurs enfants et petits-enfants.

Retraités et gilets jaunes : pourquoi sont-ils si présents ?

Pour protester contre la hausse de la CSG

Bien avant la mobilisation des gilets jaunes, les retraités sont descendus à plusieurs reprises dans la rue pour manifester contre la hausse de la contribution sociale généralisée (CSG) dont il font l’objet et qui entame leur pouvoir d’achat, pour certains jusqu’à 100 euros par mois. Cette augmentation de 1,7 point entrée en vigueur en début d’année a été décidée pour compenser la suppression des cotisations maladie et chômage des salariés du privé. La hausse de la CSG touche 60 % des 16 millions de retraités en France, principalement des retraités de la classe moyenne. Ces derniers s’estiment lésés et dénoncent l’injustice de cette mesure, d’autant que leurs pensions de retraite sont gelées depuis plusieurs années et ne suivent plus le cours de la vie.

Un sentiment qui rejoint exactement celui des gilets jaunes qui se considèrent comme les principaux visés par les hausses de taxes qui grèvent leur pouvoir d’achat alors qu’une partie de la population plus aisée ne participe pas à l’effort national demandé par le gouvernement, proportionnellement à ses revenus plus élevés.

Pour défendre leur pouvoir d’achat

L’arrêt de l’activité professionnelle est souvent synonyme pour les seniors d’une baisse de leur niveau de vie. Une partie des retraités ne bénéficie en effet que de petites pensions qui ne leur permettent pas de vivre décemment. Pas étonnant alors que de très nombreux retraités aient rejoint les gilets jaunes, d’abord pour contester la hausse des taxes sur les carburants qui contribue à grever encore plus leur niveau de vie, mais aussi pour demander une revalorisation plus générale de leur pouvoir d’achat.

De nombreux retraités très actifs au sein des gilets jaunes expriment leurs difficultés à ne pas pouvoir boucler les fins de mois, à devoir se priver à l’approche de Noël pour pouvoir acheter des cadeaux à leurs petits-enfants. D’autres sont obligés de vendre leur maison pour pouvoir financer leur maison de retraite.

Pour les générations futures

Si les retraités sont aussi présents parmi les gilets jaunes, ce n’est pas seulement pour défendre leur pouvoir d’achat. Certains d’entre eux qui touchent des pensions relativement confortables avouent même être plutôt des privilégiés. S’ils descendent dans la rue, c’est aussi pour soutenir leurs enfants, leurs petits-enfants, et les plus jeunes en général, inquiets pour leur avenir en raison de la précarité de l’emploi, des bas salaires, du chômage, et plus généralement pour manifester leur angoisse face à un ascenseur social en panne.

Écrit par Valérie le 17/12/2018
Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter cet article

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller ou à recopier : Y65YSQ

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres actualités à découvrir